Championnat de France Supersport 2003 à Carole / Team Officiel Yamaha France

J’attendais un résultat plus convainquant que celui si, mais le sort en a décidé autrement !

En effet, les essais libres ce sont révélés copie conforme à ceux du Mans, avec en plus un souci de sélection de boite durant la deuxième séance qualificative.

Je me qualifie donc en 15ème position, mais je crois tout de même en mes chances de podium. Il est vrai que cette position ne reflète pas ce que je peux faire en piste, et qu’avec un bon départ, je pouvais me permettre de viser les premières places.

Suite aux problèmes de sélection de boite durant la qualif, je décide de prendre le mulet pour la course.

Le départ est donné ! Je vire à l’intérieur du premier gauche, de façon à éviter tout les furieux qui sans donne à cœur joie. Bien m’en a pris, car je récupère quelques places d’entrée, et je me retrouve dans un wagon de cinq ou six pilotes à la poursuite des premiers. Malheureusement, je me rends vite compte que je ne pourrais pas compter sur eux pour revenir au contact des hommes de tête, et que je devais faire le travail tout seul.

Je me débarrasse donc très vite de ses adversaires, avant de revenir sur Fred Bolley et Gwen Giabani. Il me faudra trois tours pour les passer, mais malheureusement les autres ont fait un léger trou pendant ce temps.

Je ne relâche pas le rythme et je n’ai plus qu’une envie, c’est de remonter sur eux et viser le podium. Je suis donc quatrième à ce moment là. En ligne de mire, Gérald Muteaux et Julien Da Costa sur qui je remonte à grand pas. Le contact avec Gérald est quasiment fait, mais c’est à ce moment là que mon pneu arrière décide de se dérober dans la parabolique en m’emportant dans une ruée digne d’un rodéo !

Je perds tout de suite quelques secondes et Stéphane Duterne en profite pour revenir à mon contact. Il me passe, et le temps de reprendre mon rythme après cette petite ruée, le drapeau à damier tombe !

Une cinquième place viendra conclure cette épreuve de Carole. Je ne suis bien sur pas très content de ce résultat, mais en partant de la quinzième place, je ne peux être que rassuré sur mon potentiel, surtout que les chronos en course étaient très bons et que je me suis battu comme un diable pour revenir au contact des hommes de tête.

* Un grand merci à toute l’équipe, qui comme d’habitude a fourni beaucoup de travail durant toute la semaine.

* BRAVO à LUDO pour cette superbe deuxième victoire d’affilé, qui doit ravir toute l’équipe et toutes les personnes qui ont eu confiances en lui, malgré une saison difficile l’année passée !

* JOYEUX ANNIVAIRSAIRE CLARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.