Championnat de France Open 600 Supersport 2003 au Mans / Team Officiel Yamaha Motor France

Quel début de saison !!!

J’attendais ce moment avec impatience. Même si ces derniers essais hivernaux ne se sont pas déroulés comme je le souhaitais, en proie à des problèmes de grippe sur le train avant, c’est avec une grande joie que je me rendais au circuit du Mans.

Les essais :

Des essais difficiles. En effet, les premiers essais au Mans ne faisaient que confirmer mon problème de feeling avec la tenue de route de la moto notamment sur l’avant. Durant toute la semaine, je m’efforçais de trouver la géométrie et l’équilibre qui me permettraient de m’exprimer pleinement, mais rien n’y a fait. Pas moyen de m’appuyer suffisamment sur le pneu avant en entrée de virage et de ce fait, le pneu ne travaillait pas dans les températures idéales pour pouvoir en tirer le maximum.

Deux chutes viennent en plus perturber les essais. La première survient suite à l’essai d’un pneu arrière manquant de grippe, je m’envole à la sortie du virage du « Musée » dans une figure de style digne d’une belle cascade. La deuxième survient bêtement lors du retour au stand après la fin de séance. En effet, le fait de rentrer au ralenti durant un demi tour de piste, a fait refroidir mon pneu avant et en rentrant dans le virage du « chemin au bœuf », l’avant est parti d’un coup sans que je ne puisse faire quoi que ce soit.

Les qualifs :

La première séance fût écourtée par la perte d’un cale pied et je termine donc en dixième position.

Ne trouvant toujours pas la solution à mes problèmes, je décide de faire une grosse modification dans la fourche, afin de la mettre dans la configuration de l’année dernière. Les nouveaux empilages hydrauliques qui équipent nos fourches cette année sont des kits usine de chez KAYABA, et apparemment ils ne conviennent pas à ma façon de piloter.

Euréka !! Le problème venait bien de là, et c’est avec plaisir que je m’aperçois de l’efficacité du travail accompli puisque j’arrive à nouveau à me lâcher pleinement sur les entrées de courbes et sur les freinages appuyés. Je me place donc sur la première ligne en quatrième position de la grille de départ.

La course :

Premier départ de la saison, et premier rebondissement. Une chute collective survient à la chicane « Dunlop » et cinq motos à terre. Je n’étais heureusement pas concerné, puisque mon départ fût plutôt bon et que j’arrivais avec quelques mètres d’avance sur ce groupe de furieux. Drapeau rouge et retour à la case départ.

Vingt minutes plus tard, le deuxième départ fût donné et là, je jailli très bien de la première ligne pour arriver en quatrième position au premier virage.

Très vite je dépasse Yann Tibério et Gérald Muteau avant d’arriver sur Jean D’Orgeix qui occupait la tête à ce moment là.

Au troisième tour, je me place de façon à préparer mon attaque à la sortie du « Musée » pour lui faire le freinage au « Garage Vert », et ça passe, je suis en tête !

Durant 7 ou 8 tours je mène la course, et là, tout se complique. Lors du dépassement sur D’Orgeix, je ressentais un comportement bizarre de la poignée de frein avant qui devenait spongieuse. Bien sûr, ce problème n’allait pas en s’arrangeant et au huitième tour, je devais me résigner à voir Ludovic Holon et Julien Da Costa me rattraper. Incapable de freiner au niveau de mes repères habituels, je perdais du temps et en plus je commençais à me crisper sur le levier de frein.

Dommage car malgré ce souci, je ne me faisais pas trop distancer et la victoire aurait été largement à ma portée.

Ce n’est que partie remise et c’était avec une certaine émotion que je remontais sur le podium pour cette troisième place en compagnie de Ludovic Holon et Julien Da Costa, ce dernier qui fût mon grand adversaire durant la saison passée. Julien était d’ailleurs très émus en dédicaçant cette très belle course à un de ses meilleurs amis qu’il venait de perdre.

Rendez-vous bientôt pour les 24H du Mans en compagnie du Team FREE BIKE PERFORMANCE sur cette superbe Yamaha R7 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.